ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Prévisions météo

Pour accéder aux détails des prévisions météo, veuillez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site Internet.

Connexion S'inscrire
Agri72
Accueil > Actualités

Les bailleurs réclament un fonds pour financer l’entretien des haies

Delphine GROSBOIS
Le 13/12/2022 à 09:48 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Les bailleurs réclament un fonds pour financer l’entretien des haies

Au terme du déploiement de la fibre par voie aérienne en Sarthe, les propriétaires fonciers ne veulent pas être les seuls responsables de l’entretien des haies. Ils ont symboliquement coupé une haie.

Tronçonneuses en main, les membres des sections des bailleurs et preneurs de la Fdsea de la Sarthe ont répondu présents vendredi après-midi, à Pruillé-le-chétif. «Nous sommes mobilisés dans toute la région, indique Jacqueline Manceau, présidente de la section des bailleurs, car le sujet concerne l’ensemble des départements des Pays de la Loire où les collectivités ont fait le choix du déploiement de la fibre par voie aérienne». Si les agriculteurs ne sont pas contre  l’arrivée d’un réseau internet à très haut débit jusqu’à leur exploitation - «les zones rurales ont besoin de la fibre», confirme Denis Pineau, président de la Fdsea72-, ils dénoncent l’absence de concertation préalable avec le Conseil départemental. «Car il y a des conséquences : en installant la fibre sur les lignes téléphoniques, on rend les exploitants responsables», dénonce-t-il.

 

Risque supplémentaire

Le problème réside dans l’entretien des haies qui poussent en-dessous de ces lignes. Cette responsabilité incombe aux propriétaires du terrain. La taille est généralement réalisée par l’exploitant-preneur. «Mais la responsabilité juridique revient au bailleur, souligne la présidente de la section sarthoise, en cas de dégâts sur la fibre, le coût de la réparation est donc supporté par le propriétaire. Or ce montant est plus élevé que pour les lignes téléphoniques car la fibre est plus fragile et sa réparation est plus compliquée».
Pour la section des bailleurs, «c’est au consommateur de payer». «La haie est un bien commun, déclare Jacqueline Manceau, elle est source de biodiversité, elle stocke du carbone. Elle répond aux attentes de la société. Le financement de son entretien devrait être partagé». Les agriculteurs réclament donc un fonds qui permette de financer l’entretien des haies, pour préserver la fibre. «Cela existe déjà pour les lignes électriques, pourquoi ne pas faire de même pour la fibre», suggère Jean-Marie Lhommeau, membre de la section nationale des bailleurs.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri72.fr
DERNIERES NEWS

Méthanisation agricole

Module Vidéo
VERSION NUMÉRIQUE (RÉSERVÉE AUX ABONNÉS)

La question de la semaine

Merci d'avoir répondu à la question de la semaine. Retrouvez les résultats dans la prochaine NEWSLETTER AGRI 72.

Effacer

Veuillez sélectionner votre réponse avant de valider le questionnaire.

Les choix
Répondre à la question de la semaine
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Youtube Dailymotion
Agri72

Agri72
9 Rue Jean Gremillon
72000 Le Mans
Téléphone : 02 43 39 38 38