ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Prévisions météo

Pour accéder aux détails des prévisions météo, veuillez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site Internet.

Connexion S'inscrire
Agri72
Accueil > Actualités

Conduire des prairies productives

Delphine GROSBOIS
Le 04/07/2022 à 10:44 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Conduire des prairies productives

Les éleveurs de la race charolaise se sont réunis vendredi 1er juillet sur l’exploitation d’Alexis Morançais, à Thoiré-sur-Dinan.

Source de protéines pour les troupeaux ruminants, et facteur important dans l’autonomie fourragère des exploitations viande bovine, l’herbe montre pourtant des écarts de rendement, de l’ordre « de 33% en ensilage». Pour améliorer ces résultats, le choix des espèces est seulement un des leviers, comme l’a souligné Jacques de Launay, vendredi 1er juillet, lors de la journée technique organisée par l’association des éleveurs de bovins de la race charolaise (Sebrac).

Récolte au stade feuillu

L’autre clé de la réussite de l’exploitation des prairies est de récolter l’herbe au bon stade végétatif entre mars et juin. L’exploitation en foin ne démarre qu’à partir de 600 degrés-jours, lorsque l’épi commence à monter. «C’est le moment de déclencher une fauche précoce pour compléter un silo, suggère le spécialiste des espèces fourragères chez Agrial, puis, à partir du début épiaison, aux environs de 800 degrés-jours, les teneurs en UFL et MAT sont les plus intéressantes. Après l’épiaison, ces valeurs chutent. Donc mieux vaut une fauche précoce que la recherche du rendement».
 

Une ration basée sur l'herbe

Pour nourrir son troupeau de 25 mères Charolaises et leur suite, Alexis Morançais mise essentiellement sur ses prairies : 39 ha dont 25 ha de prairies  autour du siège d’exploitation. Hormis les 3,5 ha de maïs valorisés en grain humide pour les taurillons, et du blé ou de l’orge aplati pour les vaches, la ration est composée de foin et d’enrubannage. L’objectif de l’éleveur est d’obtenir un maximum de fourrage de bonne qualité. «Je privilégie l’enrubannage lors des premières coupes, explique-t-il, puis je fertilise avec du lisier de porcs avant la deuxième coupe, en foin. Cela aide beaucoup au redémarrage de la pousse». Alexis Morançais récolte entre 3 et 3,5 T de MS/ha à chaque coupe.

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri72.fr
DERNIERES NEWS

Conjoncture laitière

Module Vidéo
VERSION NUMÉRIQUE (RÉSERVÉE AUX ABONNÉS)
http://www.agri72.fr/

La question de la semaine

Merci d'avoir répondu à la question de la semaine. Retrouvez les résultats dans la prochaine NEWSLETTER AGRI 72.

Effacer

Veuillez sélectionner votre réponse avant de valider le questionnaire.

Allez-vous renégocier vos contrats d'énergie d'ici la fin de l'année ?

Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Youtube Dailymotion
Agri72

Agri72
9 Rue Jean Gremillon
72000 Le Mans
Téléphone : 02 43 39 38 38