ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Prévisions météo

Pour accéder aux détails des prévisions météo, veuillez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site Internet.

Connexion S'inscrire
Agri72
Accueil > Actualités

4L par vache de plus, grâce aux robots

Delphine GROSBOIS
Le 16/11/2022 à 17:05 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
4L par vache de plus, grâce aux robots

Avec deux robots A5 Lely, les associés du Gaec du Bourg neuf, à Saint-Georges-le-Gaultier, ont augmenté leur production de 4L par vache.

«Nous avons décidé d’investir dans deux robots de traite neufs, à la fois pour réduire notre temps de travail, mais aussi, et surtout, pour diminuer les tâches physiques, explique Cécile Soulis, je commençais à avoir très mal à l’épaule». Avec son mari et associé Patrice au sein du Gaec du Bourg neuf, ils ont anticipé l’installation de leur fils, Romain, effective depuis ce mois de novembre, qui a apporté 300 000L de droit à produire supplémentaire. Pour leur troupeau de 125 vaches prim’holstein, un seul robot n’aurait pas été suffisant. Avec deux Lely A5,  les éleveurs optimisent leur équipement.


Moins de temps et plus de production

Après plus d’un an de fonctionnement de leur nouveau système de traite, les éleveurs peuvent quantifier le temps d’astreinte gagné. Au lieu de passer 3 h matin et soir à la traite à deux dans une salle équipée en 2x8 postes, seul un des associés prend quelques heures pour surveiller les animaux et nettoyer les logettes.  Avec le robot repousse fourrage Juno - inclus dans leur projet d’un montant  global de 310 000€-, les éleveurs diminuent encore le temps passé avec les vaches, mais aussi dans l’atelier d’engraissement (50 places) qui jouxte la stabulation. 

Outre le gain de  temps, les associés ont augmenté leur production par vache, «de 3 à 4 L». «Aujourd’hui, nous obtenons jusqu’à 35 L de lait par vache et par jour, constate Patrice Soulis, c’est l’effet robot sans doute, avec une moyenne de 2,5 traites par vache, mais c’est aussi l’effet aliment».  Cette performance ne vient pas détériorer l’état sanitaire des bovins. «Au contraire, nous avons un meilleur suivi du troupeau, souligne Romain Soulis, qui s’appuie désormais sur les outils optionnels du A5. 

   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri72.fr
DERNIERES NEWS

Le lycée de la Germinière à Rouillon

Module Vidéo
VERSION NUMÉRIQUE (RÉSERVÉE AUX ABONNÉS)
https://www.facebook.com/RGT-Conexxion-891772670976284/

La question de la semaine

Merci d'avoir répondu à la question de la semaine. Retrouvez les résultats dans la prochaine NEWSLETTER AGRI 72.

Effacer

Veuillez sélectionner votre réponse avant de valider le questionnaire.

Allez-vous renégocier vos contrats d'énergie d'ici la fin de l'année ?

Les choix
Les choix
Répondre à la question de la semaine
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Youtube Dailymotion
Agri72

Agri72
9 Rue Jean Gremillon
72000 Le Mans
Téléphone : 02 43 39 38 38